Comment choisir le bon préservatif ?

le bon préservatif

Les préservatifs représentent le seul moyen de se protéger contre les infections sexuellement transmissibles. Il s’agit également d’un moyen de contraception efficace. Si ses avantages ne sont plus à présenter, le vrai problème réside dans son choix. Comment en effet choisir le bon préservatif ? Voici quelques conseils et astuces dont vous pourrez user lors de l’achat d’un condom.  

Commencer par trouver la bonne taille

Pour utiliser le bon preservatif, il est avant tout nécessaire de trouver la bonne taille. Choisir une capote à sa taille est en effet une étape cruciale. Si celle-ci est trop petite, elle peut serrer le pénis, ce qui rendre le rapport sexuel inconfortable. Cela augmente également les chances que le préservatif se déchire durant l’acte, voire lors de l’éjaculation. La femme pourrait alors tomber enceinte sans l’avoir voulu. Si le condom est trop grand, il risque de bouger ou de s’enlever. Étant donné qu’il n’adhère pas suffisamment à la dimension du pénis, les risques qu’il s’enlève accidentellement sont assez élevés. Dans tous les cas, la capote ne pourra plus vous protéger. C’est pourquoi il est important de trouver la bonne taille. Comment faire ? La solution la plus simple est de regarder sur la boite la longueur et la largeur du pénis qui convient au préservatif. Si vous ne connaissez pas les dimensions de votre pénis ou celui de votre partenaire, l’idéal est de choisir une taille standard. Vous en trouverez notamment quelques-unes sur www.condomz.fr. Si bien évidemment, vous savez que la taille de votre appareil génital est largement supérieure à la normale, vous choisirez automatiquement une grande taille.

Déterminer ensuite les sensations recherchées

Une fois que vous aurez déterminé la bonne taille de vos préservatifs, pensez aux sensations recherchées. Vous trouverez notamment sur le marché des capotes extra lubrifiées. Ces derniers conviennent pour les vagins qui ont tendance à se dessécher lors du rapport sexuel. Certaines marques proposent également des préservatifs très fins pour une sensation proches du naturel. C’est-à-dire une sensation qui vous donne l’impression que vous ne portez pas de condom. Par ailleurs, pour ceux qui font généralement face à des éjaculations précoces, sachez qu’il existe désormais des préservatifs qui permettent de faire durer le plaisir. Ces derniers contiennent une sorte d’anesthésie qui permet de ralentir la montée de l’excitation.

Déterminer l’usage du préservatif

Pour ceux qui ne le savent pas encore, les préservatifs sont disponibles en plusieurs modèles. Ces derniers sont à choisir selon l’usage que vous souhaitez en faire. Pour une pénétration vaginale, une capote classique convient parfaitement. C’est-à-dire un préservatif bien lubrifié. Pour un rapport buccal, c’est-à-dire une fellation, l’idéal est de choisir une capote non lubrifiée. Il vous est bien évidemment possible de choisir un modèle parfumé pour éviter le goût du latex. S’il s’agit d’une sodomie, c’est-à-dire un rapport sexuel anal, les préservatifs épais et solides sont fortement conseillés. Cette pratique entraîne des frottements assez intenses qui augmentent les risques de déchirure. Pour éviter de vous retrouver avec une MST, la solution la plus sûre est donc d’utiliser une capote résistante.  

Engager les services d’une escort goal en Suisse
Acheter des sextoys en ligne en toute discretion