S’initier aux pratiques SM et BDSM

S'initier aux pratiques SM et BDSM

Votre meilleur(e) ami(e) vous a confié être devenue accro au sexhop BDSM et SM ?  C’est une pratique qui vous intrigue et vous souhaitez également vous y mettre ? Comment s’initier avec cette pratique de plus en plus tendance ? Et finalement comment le pratiquer correctement ? Vous trouverez toutes les réponses à vos questions dans cet article.

Qu’est-ce que le BDSM?

SM et BDSMLe BDSM c’est à dire le Bondage Domination Sado Masochiste est une pratique sexuelle dont les accessoires se trouvent dans des magasins spécialisés tels qu’une boutique bdsm. Les adeptes du BDSM sont issus de tous les horizons. Vous devez retenir que le BDSM est un type de relation sexuel dans lequel les partenaires peuvent être attachés, soumis et dominés. La douleur occupe aussi une place centrale et sert à amplifier le plaisir.

Apprendre concrètement à pratiquer le BDSM ?

Impossible de se lancer sans connaitre les fondamentaux. Le BDSM s’apprend au fur et à mesure. La présence d’un ou plusieurs partenaires est nécessaire. Pour vous faire quelques idées parmi des centaines, vous pouvez utiliser de la cire de bougie, des glaçons, un fouet ou un électro-stimulateur qu’on vend dans les boutiques de BDSM. Dans la pratique du BDSM, le soumis peut devenir le dominant. Les rôles sont interchangeables au gré des positions.

Petit guide initiatique pour ne pas passer à côté du plaisir et s’initier aux techniques SM.

Enflammez l’atmosphère avec une bougie

La cire chaude est souvent utilisée pour une première pratique de matériels SM. Il vous suffit d’une bougie blanche en paraffine pour jouer avec des températures de deux ou trois degrés supérieures à celle du corps. Disposez la cire chaude sur les parties de votre corps érogènes pour un maximum de sensations. Attention toutefois aux risques de brûlure : évitez la cire d’abeille (brûlante), les bougies noires (qui contiennent des particules de métal) et les bougies fantaisies qui pourraient irriter votre peau.

Montez au 7e ciel avec le martinet

Plus il y a de lanières, moins on les sent. Pour un effet « warm-up » aphrodisiaque, le martinet parfait est en daim et possède cent lanières. Pour les novices, commencez par caresser la peau avec le martinet puis allez-y par grade. Augmentez doucement la puissance, car les endorphines atténuent les sensations.

Pinces à sein pour exciter vos tétons

Parfaits pour exciter vos tétons mais aussi la libido de votre partenaire, les clips coquins s’ornent de perles ou de clochettes. Si vous avez les seins peu sensibles à la douleur, essayez les pinces japonaises dans les sexshop BDSM, dont la prise se resserre chaque fois qu’on tire dessus.

Le bâillon pour un air vulnérable

Il y a un petit côté « demoiselle en détresse » irrésistible avec cet accessoire des sexshop bdsm. Il vous donne l’air vulnérable, souffrante… Certains bâillons ont des boules de caoutchouc qui agrandissent la bouche d’une façon exagérément érotique. D’autres, creux avec des trous (comme des balles de golf), laissent passer la salive, ce qui accentue votre côté « petite chose fragile. » C’est un des fantasmes le plus courant dans les pratiques BDSM. Peu d’hommes y résistent.

Les menottes : mignon ou fripon ?

De l’accessoire de luxe à l’instrument de correction, on trouve de tout en matière de menottes. Pour votre confort dans les boutiques  BDSM, choisissez celles en cuir rembourrées, très agréables à porter. Pour vous amuser à l’extérieur, ni vue ni connue, l’idéal ce sont les menottes-bracelets, en vinyle rose ou ornées de satin, reliées par un crochet de sécurité qui s’enlève en un clin d’œil. Mais si vous préférez l’esthétique « police », prenez-les en métal.

Troubles de l’érection : comment réduire les risques ?
Où trouver un centre de massage naturiste et sensuel à Paris ?