Quels aphrodisiaques fonctionnent et lesquels ne fonctionnent pas ?

Atteindre une meilleure performance sexuelle par l’augmentation de la libido est une aspiration aussi vieille que l’existence de l’homme sur terre. Depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours, les éléments auxquels on attribue le pouvoir d’apporter au paradis du plaisir sexuel ont toujours été demandés et recherchés. Il y a toujours eu et il y aura toujours des aliments qui sont considérés aphrodisiaques.

Mais …. tous ceux qui ont vraiment une réputation aphrodisiaque ont vraiment cette propriété ? Découvrez ce que la science dit des aphrodisiaques les plus populaires.

Pour commencer, la définition médicale de l’aphrodisiaque est  » tout aliment ou médicament qui éveille l’instinct sexuel, induit le désir en général et augmente le plaisir et la performance « .

Ce mot vient de « Afroditae », la déesse grecque de l’amour, et ces substances proviennent de plantes, d’animaux ou de minéraux qui ont fait l’objet du culte humain depuis des temps immémoriaux.

De nombreuses substances naturelles ont été historiquement reconnues comme aphrodisiaques en Afrique et en Europe.

Même dans la culture d’aujourd’hui, certains aliments sont utilisés comme aphrodisiaques, comme les fraises et les huîtres crues. Le chocolat, le café et le miel ont également un potentiel aphrodisiaque. Mais bien que ces éléments naturels soient connus sous le nom d’aphrodisiaques, il existe peu de preuves scientifiques à l’appui de ces allégations, selon la US National Library of Medicine.

Dans une étude publiée dans l’International Society for Sexual Medicine en 2015, les chercheurs ont examiné les 8 produits aphrodisiaques les plus populaires et analysés les preuves à l’appui de leur utilisation.

Chocolat

Les scientifiques ont découvert que le chocolat contient des composants liés à des niveaux plus élevés de sérotonine dans le cerveau, mais aucune différence dans la fonction sexuelle n’a été trouvée, de sorte qu’ils ont conclu que manger du chocolat pour augmenter le désir sexuel est un mythe sans fondement.

Ginkgo biloba

Ils ont constaté une baisse du dysfonctionnement sexuel entre les hommes et les femmes qui en consomment. En général, les gens n’ont pas de problèmes avec le Ginkgo, mais les chercheurs soulignent qu’il y a un risque élevé de saignement et recommandent une utilisation prudente du produit.

Miel

Il n’existe pas d’études bien documentées montrant que le miel a un effet aphrodisiaque. Les chercheurs mettent également en garde contre l’utilisation de « Mad Honey », qui se produit principalement en Turquie et est annoncé comme un stimulant sexuel, car il peut causer des problèmes cardiaques.

Huîtres

On croit depuis longtemps que les huîtres sont aphrodisiaques, probablement parce qu’elles contiennent du zinc, qui est nécessaire à la production de testostérone. Cependant, aucune étude ne peut confirmer que les huîtres ont un effet sur la fonction ou le désir sexuel. Ils sont donc disqualifiés.

Patate douce sauvage

L’extrait d’igname sauvage est souvent ajouté aux crèmes et on croit qu’il soulage les symptômes de la ménopause et augmente l’excitation sexuelle. Cependant, les études n’ont pas constaté d’améliorations significatives chez les utilisateurs. Les chercheurs soulignent qu’il n’offre pas de réels avantages supplémentaires.

Le chasteberry

Agnocasto (Vitex agnus-castus) communément appelé chasteberry est censé affecter les niveaux hormonaux. Lorsqu’il est utilisé à faible dose, il peut réduire les œstrogènes et augmenter les taux de progestérone. Bien qu’il ait été constaté que la baie réduit les symptômes du syndrome prémenstruel, elle ne semble pas être efficace pour améliorer les problèmes sexuels. Puisqu’il n’y a aucune preuve qu’il fonctionne pour le désir sexuel, les chercheurs disent qu’ils ne peuvent pas le recommander.

La Maca fonctionne

la Maca est une plante herbacée, originaire des Andes du Pérou et de Bolivie. Elle appartient à la famille des Brassicaceae, dont elle conserve de nombreuses caractéristiques, elle est considérée comme une plante alimentaire et, traditionnellement, une plante médicinale. Elle améliore la fonction sexuelle chez les femmes en bonne santé et aide les hommes à combattre la dysfonction érectile. Bien que d’autres recherches soient nécessaires, la Maca fonctionne et a très peu d’effets secondaires.

Le ginseng est prometteur

Il s’avère qu’il peut aider à combattre la dysfonction érectile. Les chercheurs ont trouvé sept études qui comparent l’utilisation du ginseng pour la dysfonction érectile avec placebo, et le ginseng semble très efficace. Il a été constaté que le ginseng rouge coréen améliore l’excitation sexuelle chez les femmes ménopausées.

Le sexe du matin, c’est mieux !